Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Annotations en marge #1(sur Max Ernst)

Annotations en marge #1(sur Max Ernst)

"Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous. " Paul Eluard. [Ces annotations prises en marge de l'étude sur "Les hommes n'en sauront rien" n'auraient pas dû être publiées ici. Elles sont assez décousues et relèvent plus de l'intuition ou de...

Lire la suite

Les simulacres de Max (Ernst)

Les simulacres de Max (Ernst)

4 - Résidus en marge « … je m’étais rendu au “marché aux puces” de Saint-Ouen (j’y suis souvent, en quête de ces objets qu’on ne trouve nulle part ailleurs, démodés, fragmentés, inutilisables, presque incompréhensibles, pervers enfin au sens où je l’entends...

Lire la suite

Suite(s)

Suite(s)

François Larcelet présente : Vincent Cordebard Suite(s) Exposition à la librairie "L'Attente, l'oubli" 46, Av. de la République, 52100, Saint-Dizier - 03 25 56 46 49 du 14 juin au 12 juillet 2008 Saint Dizier 13-06-08

Lire la suite

Les simulacres de Max (Ernst)

Les simulacres de Max (Ernst)

3 – Etoiles dans la toile "Il faut vivre avec ses toiles. Non les conserver mais les mettre à l'épreuve du temps." Max Ernst On vient de le voir, le principe de construction de l’univers de Max Ernst, tout au moins dans cette première période de son travail,...

Lire la suite

Les simulacres de Max (Ernst)

Les simulacres de Max (Ernst)

2 - La lune, allé retour « La lune mesure le Temps. Les rythmes lunaires marquent toujours une "création" (les nouvelles lunes), suivie d'une "croissance" (la pleine lune), d'une décroissance et d'une "mort" (les trois nuits sans lune). C'est très probablement...

Lire la suite

Les simulacres de Max (Ernst)

Les simulacres de Max (Ernst)

1 - Une partie de jambes en l’air " L'image est une pure création de l'esprit. Elle ne peut naître d'une comparaison mais du rapprochement de deux réalités plus ou moins éloignées. Plus les rapports des deux réalités rapprochées seront lointains et justes,...

Lire la suite

Corps Barré

Corps Barré

"Ma queue éclatait sous tes lèvres Comme une prune de Juillet La plume au vent qu'on taille en rêve N'est pas plus folle je le sais Que la volage aux amours brèves Il me souvient de Félicie Que je connus le jour de Pâques Et dont la moniche roussie S'ouvrait...

Lire la suite

1 2 > >>