Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
L'angora de Bob (Complément 5)

L'angora de Bob (Complément 5)

1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 Sad tire and poly game Il était une fois un pneu installé sur un animal à quatre pattes. A la vue de cet objet insolite certains conclurent hâtivement que le monde moderne étouffait la Nature. Pour d’autres,...

Lire la suite

l'angora de Bob (complément 4)

l'angora de Bob (complément 4)

1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 Détour Une chose cependant, notée dans l’article de Dendiner semble intéressante : on apprend que, lors de la dite exposition de 1955, à New York, une autre une œuvre de Hunt, « The Awakening Conscience (l’éveil...

Lire la suite

L'angora de Bob (compléments 3)

L'angora de Bob (compléments 3)

1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 Ceci n'est pas une chèvre Plusieurs critiques ont évoqué le caractère religieux (voire christique) de Monogram. La dernière interprétation en date est celle d’un certain Kenneth Bendiner enseignant en histoire...

Lire la suite

L'angora de Bob (compléments 2)

L'angora de Bob (compléments 2)

1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 L'enfer Si j’ai longtemps pensé que l’image collée dans l’un des angles du plateau de Monogram – image représentant visiblement un espace administratif (tribunal, banque, mairie, librairie ?)- avait une importance...

Lire la suite

L'angora de Bob (compléments 1)

L'angora de Bob (compléments 1)

1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 Polyvalent "La vrai question concernant Monogram, me précise un lecteur, ce serait de savoir comment Rauschenberg s'y est pris pour enfiler le pneu autour du corps de la chèvre". La réponse se trouve dans un film en super 8 de...

Lire la suite

Pelechian : l'emportement du regard.

Pelechian : l'emportement du regard.

Je voudrais d’abord signaler l’excellent travail de programmation que réalise l’Espace Ciné-Concert du Kursaal de Besançon en permettant de voir ou de revoir des cycles dédiés à des cinéastes. En octobre était présenté l’œuvre de André Téchiné dont j’ai...

Lire la suite